HISTORIQUE

ENDA santé tiers monde

Enda santé fait partie du réseau Enda Tiers Monde qui est une Organisation Internationale à caractère associatif basé au Sénégal et créée en 1972 à Dakar, par des hommes et des femmes qui croyaient en la possibilité d’un développement qui respecte l’environnement et en la recherche permanente de justice sociale pour tous. Aujourd’hui composée d’une dizaine d’associations actives au Sénégal et d’une autre dizaine implantée en Afrique, en Asie, en Amérique Latine, dans les Caraïbes, et d’une représentation en Europe, Enda Tiers Monde met à profit ce potentiel considérable pour contribuer à nourrir un cadre de mise en œuvre de l’Agenda 2030 tenant compte des réalités et dynamiques locales, nationales, etc. Reconnue par le système des Nations Unies comme membre de l’ECOSOC depuis 1996 avec statut consultatif général, le Réseau international Enda Tiers- Monde a été récemment distingué en figurant parmi les 21 réseaux. Partenaires stratégique reconnu à la CNUCC, à la CEDEAO, au NEPAD et à l’UA, à l’OMC, à l’ONUSIDA, à l’ONUDI, à la FAO, etc., la présence d’Enda dans ces cénacles et la valeur reconnue à ses contributions comme « bâtisseur d’alternatives ».

Spécialisée dans le domaine de la santé, Enda Santé s’investit dans l'amélioration des conditions économiques, sanitaires et sociales des populations en Afrique occidentale et centrale. Les interventions se concentrent sur les populations vulnérables dans les zones urbaines, suburbaines et rurales »avec le manque d'accès aux services et aux programmes de santé de qualité. En plaçant ses interventions dans le cadre de la réduction des inégalités dans les pays en développement en réduisant, Enda Santé met en œuvre au niveau local, national et international, un programme intégré qui comprend: le plaidoyer, le renforcement des capacités techniques, la prestation de services, etc.

Depuis 1990, Enda Santé développe également de la recherche opérationnelle pour informer sur les interventions et adapter les stratégies aux besoins locaux et efficaces des populations clés pour ce qui concerne le VIH au Cap-Vert, la Guinée, la Guinée Bissau, du Niger et de la Gambie pour les populations clés et la dynamique des risques et la vulnérabilité au VIH au Burkina Faso, Togo, Cameroun, Côte-d'Ivoire et le Sénégal. Dans ce cadre elle s’est engagée dans une approche collaborative reposant sur un partenariat solide avec des compétences spécifiques à chaque partenaire tel que JHU, l’Université Gaston Verger de Saint Louis au Sénégal. Cette recherche intègre également les questions liés à l’accessibilité des services de prévention et de prise en charge VIH mais également l’offre en services de planification familiale en direction de ces populations clés.

Concernant la planification familiale, Enda Santé a mené deux études sur les déterminants de l’offre et de la demande de planification familiale dans les villes de Dakar, Guediawaye, Pikine et Mbour - une recherche qualitative menée au Sénégal en 2010 et en 2015. Enfin, l'équipe de Enda santé accompagne les partenaires locaux lors de l'élaboration de nouvelles stratégies et des outils issus des résultats des interventions et les enseignements tirés de la recherche ainsi que le plaidoyer et les programmes politiques de changements vers un meilleur accès à la santé et les changements de comportement pour les populations cibles.

ENDA santé cote d’ivoire

Depuis 2013, Enda Santé est représentée en Côte d’Ivoire par une équipe technique qui a menée trois études pour améliorer les connaissances sur les populations clés pour le VIH.

L’organisation suite à ces expériences réussies a pu acquérir des contrats pour la mise ne œuvre de différents projets en direction de ces populations clés. Ainsi, Enda santé en plein développement en Côte d’Ivoire ambitionne maintenant de se positionner comme acteur clé du développement et de la santé au niveau national à travers l’accompagnement des populations particulièrement les groupes vulnérables, la promotion de sociétés plus justes et plus équitables, plurielles et inclusives, pour le changement politique, économique et social. Le bureau d’Abidjan participe donc au niveau de la Cote d’Ivoire de par ses activités à l’atteinte de ces objectifs, à travers donc des études de la cartographie sur les MSM et autres projets en cours.

Dans le but d’améliorer la réponse de prévention et de prise en charge du VIH à l’endroit des populations clés en CI, d’importantes initiatives de recherches sont mises en œuvre ces dernières années :

  • Etude de Surveillance Biologie et Bio-comportementale (IBBS) en direction des Travailleuses du Sexe à Abidjan et analyse situationnelle des besoins en prévention chez les HSH à Bouaké, Gagnoa, Grand-Bassam et Yamoussoukro en 2014 avec l’appui du Fond Mondial;
  • Cartographie programmatique des sites prostitutionnels à Abidjan, San-Pedro et Bouaké ; appui de la Banque Mondiale
  • Etude de Surveillance Biologie et Bio-comportementale (IBBS) en direction des MSM à Abidjan, Agboville, Bouaké, Gagnoa, Grand-Bassam et Yamoussoukro 2015-2016 ; appui Fond Mondial.
  • Cartographie programmatique des HSH à Abidjan et es TS à Yamoussoukro à travers la méthode PLACE en collaboration avec l’Université de Caroline du Nord (UNC) aux Etats Unis ; appui USAID.
  • Le projet Frontières et Vulnérabilités au VIH (FEVE) qui démarre un nouveau cycle de projet (2016-2020) et accueille la Côte d'Ivoire dans le réseau.